Transformation d’un grenier de 1752
Charmey

Maître d’ouvrage
Marie-Jeanne Muheim

Programme
Transformation d’un grenier de 1752 en une habitation individuelle à Charmey

Collaboration
Service des Biens Culturels Fribourg

CONSTRUCTION EN COURS

Transformation du Château
Châtel-St-Denis

Maître d’ouvrage
Etat de Fribourg, Service des Bâtiments

Programme
Transformation du Château pour l’aménagement de la Préfecture, de la Police et de l’Etat civil du district de la Veveyse

Spécialistes
Gex et Dorthe Ingénieurs Consultants Sàrl
Roger Simond,  Expert en crépis anciens
Julian James,  Restaurateur d’art

Photographie
Primula Bosshard

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

Les transformations répétées de ces deux derniers siècles ont altéré à différents degrés la valeur du château. Elles ont morcelé et fragmenté les espaces originaux du château. Le projet de rénovation a consisté à faire ressortir les différentes qualités spatiales du château et à unifier les matériaux utilisés.

Le fil conducteur du projet a été la restitution d’entités spatiales à l’échelle du château, en attribuant à chaque service un lieu parlant d’une étape lisible de son développement historique. L’unité de l’ensemble est assurée par le travail sur la qualité des matériaux du second oeuvre.

Dans la continuité de ces interventions, l’espace du donjon a été affirmé, unifié et clarifié. Les éléments de circulation, escalier et ascenseur sont intégrés dans l’épaisseur du mur et libèrent l’espace central. Les murs ont été complétés et renforcés au moyen d’un béton de chaux, dans lesquels les fenêtres s’expriment comme des percements. Le puits de lumière central de 15 mètres passant au travers de planchers légers rappelle la hauteur originale de l’ancien donjon.

Centre de vie enfantine de Petit-Vennes
Lausanne

Maître d’ouvrage
Ville de Lausanne

Programme
Aménagement d’un centre de vie enfantine pour 44 enfants dans l’ancien Collège de Petit-Vennes

Photographie
Primula Bosshard

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

 

Dossier ARCH22

L’ancien collège de Petit-Vennes, construit en 1839, a fonctionné durant plus d’un siècle et demi. Il doit essentiellement sa valeur historique à la clarté de sa typologie, à l’élégance de sa mise en forme et à la richesse de sa matérialisation. Ces données ont guidé le développement du projet en cherchant à les renforcer.

La concentration des services dans un noyau central a permis de libérer les façades et de retrouver les fenêtres occultées. Les éléments historiques du bâtiment sont revalorisés que ce soit les cadres en molasse, les anciennes fenêtres conservés ou la charpente et son clocheton. En complément, un crépi isolant à l’aérogel permet d’améliorer l’isolation des anciens murs de moellons tout en respectant la modénature des façades.

L’extension sud datant de 1938 s’exprime comme un élément contemporain et est équilibré par le nouveau couvert d’entrée situé au nord. Un dallage béton servant aussi bien d’entrée, de rampe et d’accès au jardin, entour le bâtiment et lui donne une nouvelle assise.

Une œuvre d’art de Nikola Zaric apporte une convivialité enfantine à l’espace d’entrée.

Immeubles Monséjour 6, 8 et 10
Fribourg

Maître d’ouvrage
SUVA, Lucerne

Programme
Trois immeubles de 112 logements locatifs et une crèche, ainsi que l’aménagement de l’espace de rencontre attenant.

Concept couleurs
Pierre-Alain Morel, Villaz-St-Pierre

Photographie
Yves Eigenmann

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

 

MINERGIE FR-680

 

Dossier

Cette ancienne friche artisanale adossée à un talus boisé se situe à 3 minutes de la Gare de Fribourg. Elle a été métamorphosée par la construction de trois immeubles organisés en quinconce. Ceux-ci construisent un nouvel espace public au nord terminant le chemin de Monséjour et s’ouvrent généreusement sur la forêt au sud.

La façade Nord, côté rue, propose une savante orchestration entre deux modules de fenêtres, deux teintes d’encadrement et des positions diversifiées en fonction de leur relation aux espaces intérieurs. Les teintes, différentiés pour chacune des entrées d’immeuble, se complètent par les portes d’entrée d’appartements individualisés par une des 30 couleurs que l’on retrouve dans les balcons.

Caractérisés par des espaces d’accueil et de distribution généreux et par de profonds balcons ouverts en pleine largeur au Sud, les 112 logements, principalement des 2½ pièces, 3½ pièces et 4½ pièces, sont lumineux et profite de leur situation en bordure de forêt.

En concertation avec la Ville de Fribourg, l’aménagement d’une zone de rencontre termine l’espace public de la rue et apporte une nouvelle qualité de vie à tout le quartier de Monséjour.

Immeubles Av. du Midi 9, 11, 13 et 15
Fribourg

Maître d’ouvrage
9 et 11   Mobilière Suisse, Société d’assurances, Berne
13 et 15   Le Garage de L’Etoile et Helvétia Assurances

Programme
Rénovation complète des immeubles Av. du Midi 9, 11, 13 et 15

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

 

MINERGIE FR-229 et FR-230

 

Extrait « Habitation »

Extrait « La Liberté »

Les immeubles construits en 1973 sont situés le long d’une avenue à forte circulation, en limite ouest de la gare de Fribourg. L’augmentation des nuisances et la volonté du Maître de l’ouvrage de revaloriser ses bâtiments a nécessité la rénovation complète de l’enveloppe des immeubles ainsi que la remise à neuf des salles de bains et des cuisines.

Le choix de l’isolation périphérique est l’élément générateur du langage architectural. Elle donne à la surface du bâtiment une nouvelle homogénéité. Son épaisseur est exploitée par la création des fenêtres disposées dans le plan extérieur de l’enveloppe. Il s’agit d’un châssis en aluminium éloxé qui contient la fenêtre en bois-aluminium et le store à rouleau. Cette solution génère une profondeur d’embrasure inhabituelle, qui sera rapidement investie par les habitants.

Afin de rendre véritablement utilisable les balcons, ceux-ci sont protégé du bruit et des poussières par un rideau de verres mobiles. Ils assurent le rôle d’espace tampon, tempéré, entre la quiétude intérieure et les nuisances de la gare. Par le camaïeu de couleurs du jaune pâle à l’orange, ils deviennent la nouvelle image des bâtiments rénovés.

Les immeubles de l’Avenue du Midi 13 et 15 ont été rénovés à l’identique dans un deuxième temps.

Nouvelle école
Cottens FR

Maître d’ouvrage
Commune de Cottens

Programme
Quatres salles de classe primaire, deux salles d’école enfantine, une salle d’appuis et un abris de 200 places

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

 

MINERGIE FR 197

Salle de sports du Collège de Beaulieu
Lausanne

Maître d’ouvrage
Etat de Vaud

Programme
Nouvelle salle de sport et aménagement du complexe sportif du Collège de Beaulieu

Oeuvre artistique
Pierre-Alain Morel, Villaz-St-Pierre

Photographie
Yves Eigenmann

Collaboration
Bovet Jeker architectes, Fribourg

 

MINERGIE-ECO VD-004-ECO

 

Dossier

Brochure Minergie-ECO 2011

Extrait la Liberté

Film pose oeuvre d’art

Un regard sur un lieu.

Le site sportif du gymnase de Beaulieu est composé d’un terrain extérieur et de deux salles de sport. La plus petite, était à remplacer.

La transgression du périmètre autorisé a permis de créer un bâtiment naturellement inscrit dans son écrin. Le programme se développe en deux volumes: l’aire de jeux, perpendiculaire à la pente, et les services, partiellement enterrés, parallèles à la limite nord du parc. Leur toiture forme une esplanade, prolongement du chemin d’accès au gymnase. C’est le point d’entrée principal du site, qui conduit le visiteur au le niveau de l’entrée.

Le bâtiment se caractérise par sa relation continue à l’extérieur, concrétisée par une baie vitrée qui accompagne l’usager de l’entrée à l’aire de jeu. L’unité voulue à l’échelle du concept se décline ainsi à différents niveaux de perception: l’unité des matériaux, la réduction des moyens ou l’omniprésence de la lumière.